Connexion Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer
Présentation et voeux...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Peugeot BB et dérivés Index du Forum -> Présentation -> Présentation des nouveaux inscrits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FredB


Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2016
Messages: 24
Aix en Provence
Votre Peugeot ?: BB1 TLS
31/03/1964 Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Jan - 12:34 (2017)    Sujet du message: Présentation et voeux... Répondre en citant

Bonjour et Meilleurs Vœux !
Il y a 40 ans, j’avais 12 ans et je découvrais la mécanique en même temps que deux Peugeot BB identiques trouvées au fond de la remise, celle de ma mère et celle de ma grand-mère. Avec les deux j’ai réussi à en faire marcher une. Je l’ai ensuite délesté de toute ce qui me paraissait superflu, installé un guidon de cross, un pot haut, bidouillé les lumières et transferts, installé un carburateur de bétonnière et j’allais faire des chronos avec les copains autour des champs… Avec l’autre BB, j’avais aussi tout enlevé, yc le moteur et je m’en servais de VTT de descente, l’ancêtre du DH en quelque sorte…. De cette époque, j’ai dû garder quelques acquis précoces puisque bien des années plus tard je suis devenu plusieurs fois champion de ligue de Provence de motocross, mais avec d’autre machines bien entendu…
Les souvenir d’enfance sont tenaces, il suffit de lire quelques-unes des présentations des membres de ce forum, et je reste donc en quelque sorte redevable de ces BB Peugeot familiales dont il ne subsiste aujourd’hui rien sinon le bloc moteur de celle de ma défunte grand-mère transformé vite fait en compresseur d’air pour mon garage il y a déjà quelques décennies (qui marche encore à merveille, sans aucune maintenance depuis). Je me suis donc enfin décidé la semaine dernière, le Bon Coin aidant, à acquérir une BB la plus ressemblante possible à celles de ma jeunesse et dont je garde un souvenir très détaillé. J’ai dû faire plus de 1000 km pour aller la chercher, elle est dans son jus (merci Monsieur Dos Santos), et elle partage désormais le garage avec le « compresseur », une Ducati Hypermotard SP, une belle 993 Targa de 1996, entre autres... Alors C’est promis cette BB là qui est déjà plutôt en bon état, je vais la remettre nickel et en prendre le plus grand soin, à la mémoire de ses aïeules…
Et félicitations pour ce forum que je découvre par la même occasion, j'espère en faire bon usage...
Fred
_________________
Ce qui ne tue pas rend plus fort...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Jan - 12:34 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
McBB
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 14 734
Toulouse, Grand rond
Votre Peugeot ?: Une Peugeot, moi ??
22/07/1975 Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Jan - 15:57 (2017)    Sujet du message: Présentation et voeux... Répondre en citant

Super histoire !!  Okay Okay

Revenir en haut
FredB


Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2016
Messages: 24
Aix en Provence
Votre Peugeot ?: BB1 TLS
31/03/1964 Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Jan - 19:05 (2017)    Sujet du message: Photo Répondre en citant

J'avais pas bien compris comment on joint une photo quand j'ai fait mon premier message, ci-joint en illustration donc, la dernière acquisition et le compresseur réalisé avec le moteur de la BB de grand mère (outre le concept, toute la technologie est dans le clapet fait maison à partir du culot de la bougie...).




_________________
Ce qui ne tue pas rend plus fort...
Revenir en haut
McBB
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 14 734
Toulouse, Grand rond
Votre Peugeot ?: Une Peugeot, moi ??
22/07/1975 Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Jan - 12:29 (2017)    Sujet du message: Présentation et voeux... Répondre en citant

Sympa le compresseur !! Le choix d'utiliser un 2 temps n'est pas très logique, à cause des trous dans le cylindre mais ça à l'air très bien fait Okay
Il a sa place dans le forum Mr. Green Wink
Revenir en haut
FredB


Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2016
Messages: 24
Aix en Provence
Votre Peugeot ?: BB1 TLS
31/03/1964 Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Jan - 15:47 (2017)    Sujet du message: Présentation et voeux... Répondre en citant

Je me doutais bien que ce compresseur pourrait attirer l'attention de quelques passionnés de mécanique... ce compresseur je l'ai fait un jour où j'avais besoin d'air comprimé et que je ne voulais pas en acheter un, alors j'ai pris ce dont je disposais dans le garage : un moteur de BB, un vieux kit chaîne de moto de cross (inutile de préciser que j'ai pas choisi le rapport de réduction) , un chassis fait avec des piquet de grillage (donc verts...), un moteur électrique de pompe usagée, j'ai dû acheter un peu de quincaillerie (vanne, raccords, mano, pressostat), et le réservoir je l'ai trouvé dans un casse (réserve assistance de freinage de camion).
Le fait que ce soit un 2 temps c'est pas un problème, au contraire, il y a moins de friction pour le faire tourner que s'il s'agissait d'un 4 temps. L'admission d'air se fait normalement, et l'air comprimé sort par l'orifice de la bougie qui est transformée en clapet. Pour augmenter le taux de compression, il faut boucher la lumière d'échappement et augmenter au maximum le taux de compression. Pour ce faire, le principe c'est d'utiliser de la résine (Araldite), on remplit la lumière d'échappements et on moule l'intérieur du cylindre avec une forme (genre tube d'un rouleau de PQ manchonné dans le cylindre), quand c'est presque polymérisé on coupe les bavures de résine au cutter en formant l'intérieur du cylindre. Pour combler le volume du PMH de la culasse, j'ai fait une forme dans un disque en alu, vissé au plus juste dans le dôme de la culasse, le tout rempli d'Araldite pour combler le volume. Le moteur ne chauffe plus puisque c'est un compresseur et il a moins de contraintes, la résine suffit et tient très bien dans le temps. Le problème le plus technique c'est le clapet. J'ai cassé la porcelaine de la bougie pour récupérer le culot, avec une bille de taille suffisante (genre celles que vous trouvez dans les embrayages automatiques) soudée à un boulon (genre BTR), on usine un siège dans le culot de bougie à la pâte à roder à l'aide d'une perceuse et ce gabarit, ensuite il faut faire le corps du clapet (avec une clef à bougie et un raccord, le tout soudé comme il faut). On prend une bille neuve de même diamètre que celle qui a servi à rôder un siège dans le culot, on fabrique une butée qui tient un ressort avec une tige filetée (réglage de précharge du ressort par la même occasion), et on essaie... après quelques ajustements, ça a marché, et depuis 20 ans ça marche. Le taux de compression est énorme car le volume PMH très faible, avec le rendement du clapet je dépasse largement les 15 bars mais j'ai taré le pressostat à 10 bar pour ne pas faire exploser le réservoir (vu que j'ai soudé le chassis directement dessus, ce qui est interdit par les codes...). Pour la lubrification, j'avais fait un système en boucle fermée qui injectait de l'huile dans l'admission et la récupérait en sortie du clapet (déshuileur du commerce), l'injection se faisait à partir de la pression de la petite capa du déshuileur via une vanne pointeau, mais le déshuileur n'était pas de bonne qualité et ça marchait pas bien. Du coup, j'ai fait plus simple, je mets quelques gouttes d'huile de synthèse dans la pipe de temps en temps, et je purge le réservoir d'air en point bas une fois par an. Le réservoir d'air (30 l) se remplit en 5 minutes environ à 10 bar, si le clapet était parfait il se remplirait en 3.5 minutes (en prenant en compte la vitesse de rotation du moteur (2850 tr/min, le rapport d'entrainement (13/52), la cylindrée (50 cm3) et la pression de consigne (10 bar). C'est le premier calcul que j'ai fait avant de me lancer dans la bricole...
C'est certain qu'au bout du compte j'aurais plus vite fait d'aller acheter un compresseur dans le commerce, mais c'est pas le même plaisir, et puis celui là il fait un bruit particulier, l'entrainement par chaine aidant... Et c'est aussi un bon passe temps pour ceux sur ce forum qui auraient des moteurs de mobylette à recycler...
_________________
Ce qui ne tue pas rend plus fort...
Revenir en haut
McBB
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 14 734
Toulouse, Grand rond
Votre Peugeot ?: Une Peugeot, moi ??
22/07/1975 Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Jan - 16:59 (2017)    Sujet du message: Présentation et voeux... Répondre en citant

Excellent !!

Du beau boulot ! Et du coup l'air est admit dans le cylindre par les transferts ?

Le top serait de boucher aussi les transferts et d'utiliser un clapet inversé pour l'admission sur le décompresseur par exemple ...
Revenir en haut
lowic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2014
Messages: 3 440
près de Dijon
Votre Peugeot ?: BB TL, 103VS et GL10C (en attente)
01/11/1995 Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Jan - 18:56 (2017)    Sujet du message: Présentation et voeux... Répondre en citant

j'aime beaucoup ton compresseur ! du beau boulot !  Okay
_________________
Mes refabrications en Impression 3D --> en stand-by
Revenir en haut
FredB


Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2016
Messages: 24
Aix en Provence
Votre Peugeot ?: BB1 TLS
31/03/1964 Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Jan - 19:24 (2017)    Sujet du message: Présentation et voeux... Répondre en citant

Oui, l'admission d'air se fait par les transferts, comme en marche normale.

On pourrait les boucher et faire une admission d'air par la culasse mais c'est plus compliqué à réaliser car il faudrait confectionner un clapet supplémentaire qui soit d'un diamètre suffisant pour que le remplissage soit correct et qui ne génère pas trop de volume en plus au PMH (sinon le rendement va chuter fortement). Il faudrait aussi laisser l'admission du 2 T ouverte (le volume varie sous le piston)... alors que la conception du 2 temps avec les transferts évite justement de rajouter ce clapet d'admission et avoir par conception un remplissage optimal du cylindre. Conserver l'admission par le carter permet aussi de ne pas modifier la lubrification de l'embiellage, du piston/cylindre, mais aussi du clapet confectionné dans la bougie. Si on bouche les transferts, il faudrait garder un fond d'huile dans le carter sans trop savoir comment on lubrifie ce qui en a besoin puisque le moteur n'est pas conçu pour ça, refaire le niveau, gérer le refoulement de l'huile par un reniflard placé à l'admission, etc... donc c'est plus de boulot pour pas grand chose, alors que l'astuce de l'admission des gaz frais du 2T permet d'éviter tout ça.

Pour ceux que ça intéresse, je joins un dessin de principe en coupe du clapet tel que je l'ai réalisé, il faut une clef à bougie en acier, un raccord de plombier T en fonte (qui se soude à la baguette) et un bouchon du même diamètre, une tige filetée et un écrou, 2 grosses billes acier (une pour roder le siège en la soudant sur une vis BTR qu'on place dans le mandrin de la perceuse pour roder, l'autre pour le clapet), un ressort. Question matériel : perceuse, scie, poste à souder, tarauds, c'est tout.


_________________
Ce qui ne tue pas rend plus fort...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:21 (2018)    Sujet du message: Présentation et voeux...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Peugeot BB et dérivés Index du Forum -> Présentation -> Présentation des nouveaux inscrits Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template designed by McBB